Micro crèche Bulle à Perpignan

Notre concept

Accueil collectif, destinée aux enfants âgés de 10 semaines à 4 ans, accueillant au maximum (sauf urgence) 10 enfants simultanément.

Contribuer à l’épanouissement de l’enfant et le préparer au mieux à sa future vie.

Permettre à chaque enfant de s’initier à la vie de groupe.

Développer, stimuler la créativité et les sens des enfants par des activités d’éveil et des ateliers éducatifs.

Accompagner l’enfant vers son autonomie, en tenant compte de son développement psychomoteur, intellectuel, affectif et de sa personnalité.

Favoriser l’expression corporelle et verbale des enfants par les jeux, la lecture, les chants… Respecter les rythmes physiologiques de l’enfant comme le sommeil, le langage, la propreté ou la marche.

Au-delà de ces objectifs, nous nous attachons à donner un sens à cet accueil spécifique en maintenant la qualité et la sécurité d’encadrement quelle que soit l’heure où l’enfant est accueilli.

Etablir une relation constructive avec les parents, basée sur le respect mutuel, l’écoute, la transparence, la responsabilisation, la participation et la confiance.

Axé sur « L’accompagnement du jeune enfant dans la gestion de ses émotions » aussi bien sur les temps de l’accueil, des soins, du développement, de l’éveil et du bien-être.

La petite enfance est aussi riche de possibilités incommensurables, c’est le temps de l’exploration, de l’expérimentation, de la maîtrise du changement.

C’est la période cruciale où l’enfant adopte progressivement un comportement favorable à l’apprentissage et cherche à aller vers le monde extérieur.

Qu’appelle-t-on « émotions »

Manifestation interne qui va générer une réaction extérieure automatique. Les émotions primaires ou émotions de base sont la joie, l’amour, la surprise, la peur, la colère, la tristesse, la honte et le dégoût.

Ces émotions permettent de nous renseigner sur notre état et de nous guider vers la satisfaction de nos propres besoins.

Elles ont aussi une fonction de signal social en nous permettant de communiquer aux autres.

L'accompagnement

Le professionnel se place, ni devant l’enfant pour le protéger, ni derrière pour le pousser à agir mais bien à côté de lui pour lui offrir le soutien dont il a besoin et mettre en place les conditions nécessaires à son épanouissement. Le professionnel est un partenaire de jeu, un partenaire de loi et un partenaire de sécurité.

La Gestion : C’est pouvoir réguler et influencer ses émotions, (comment on les ressent et les exprimes).

Comment accompagner l’enfant dans la gestion de ses émotions ? En tant que professionnel notre but premier sera d’apporter un relais aux parents lorsqu’ils laissent leurs enfants, leurs permettant de concilier vie familiale et vie professionnelle. Pour accompagner il faut comprendre que les émotions ne sont ni négatives ni positives, elles sont.

Elles ont une tonalité : agréables ou désagréables.

Verbaliser le ressenti permet d’en réduire l’intensité. « J’éprouve de la tristesse », « j’éprouve de la colère » …

Nier une émotion est dangereux car elle peut resurgir avec plus d’intensité plus tard. L’accueil et la reconnaissance des émotions permet de renforcer son estime de soi et sa confiance en soi, elles sont indispensables à la prise des décisions.

Toute émotion est éphémère, elle s’épuise naturellement. Ce qui n’est pas le cas du sentiment qui peut parfois durer toute une vie.

Elles nous aident à identifier nos besoins et à les satisfaire.

C’est leur non-satisfaction qui déclenche les émotions.

Le maître-mot pour aider les enfants à gérer leurs émotions est l’empathie (qui passe par l’écoute et la bienveillance).

Toutes les colères sont légitimes, elles ne sont jamais volontaires ni préméditées.

Il est important que l’émotion puisse s’exprimer, être reconnue et acceptée.

L’enfant a parfaitement le droit d’être en colère, d’avoir peur, d’être triste…

« C’est en apprenant à nos enfants à vivre avec leurs émotions (et non à les réprimer) que nous leur permettons de développer leur intelligence émotionnelle, qui correspond à l’habileté à percevoir et à exprimer les émotions, à les intégrer pour faciliter la pensée, à comprendre et à raisonner avec les émotions, ainsi qu’à réguler les émotions chez soi et chez les autres »

Ce que nous interprétons souvent comme des caprices ou des troubles du développement pathologiques chez les enfants sont en fait la conséquence de l’immaturité de leur cerveau. L’enfant se retrouve régulièrement en proie à de véritables « tempêtes émotionnelles » qui le submergent et qui donnent lieu à des comportements impulsifs.

« Ce n’est que vers l’âge de 5/6 ans, que l’enfant commence donc à contrôler un peu mieux ses émotions négatives, à comprendre leurs causes et à savoir les surmonter. »

Au quotidien, ce que nous privilégions, c’est tout d’abord se brancher, se connecter à l’émotion de l’enfant sans en avoir peur et sans la prendre pour la nôtre, dans le contact mais en silence.

Pratiquer le « reflet émotionnel », poser des mots en reflétant l’émotion que vit l’enfant et éviter tout jugement ou commentaire. Un lieu adapté s’appuyant sur l’approche Snoezelen est mis à disposition de l’enfant, une bulle de bien-être où règne détente et relaxation pour accompagner l’enfant au mieux lorsqu’il est submergé par ses « Tempêtes émotionnelles ».

Le but étant, de créer un espace privilégié, de confiance et de sécurité ou l’enfant peut accueillir ses émotions.

« Ne jamais perdre de vue que l’enfant n’est pas un adulte en réduction mais bien un être en construction »

TOP

Search bulle-perpignan.fr